Il était une fois Oradour-Sur -Glane

Les classes de 3ème et le devoir de mémoire

Depuis quelques année, les enseignants d’histoire organisent avec les élèves de 3ème, dans le cadre de l’étude de la seconde guerre mondiale, une visite du village d’Oradour-sur-Glane . Entre recueillement et émotion, les élèves ont ainsi découvert le site le mardi 19 mars dernier et appris l’histoire du petit village de la Haute Vienne qui, le 10 juin 1944, a connu l’horreur.

Le matin, les élèves ont arpenté les rues désertes du village martyr et, par le biais du livret créé par leurs enseignants et les témoignages des rares survivants, ils ont pu reconstituer les évènements tragiques de cette journée de juin 1944. Un moment chargé en émotion et en questionnements qui sera retravaillé par les élèves et leurs professeurs à l’occasion d’un travail écrit que les élèves devront restituer suite à cette visite.

L’après midi a été consacré à la visite guidée du mémorial qui replace l’histoire d’Oradour dans la grande histoire…ce qui a permis à nos élèves de reparler avec leur guide des évènements marquants de la seconde guerre mondiale.

Le centre de la mémoire d’Oradour


L’histoire du centre de la mémoire
 
Le village d’Oradour-sur-Glane, situé à 22 kilomètres au nord-ouest de Limoges, est connu de par le monde pour avoir conservé les traces du massacre de 642 hommes, femmes et enfants perpétré par une unité de la 2ème Division SS Das Reich le 10 juin 1944.
Classées monument historique en 1946, les ruines du village martyr sont visitées chaque année par 300 000 personnes. Les ruines seules ne pouvaient pas continuer à perpétuer un message de mémoire et de paix ; le temps accomplissant son œuvre de dissolution le moment était venu de fixer cette mémoire spécifique et d’expliquer au visiteur, par un travail d’historien ce que fut le drame du 10 juin 1944 et quelle implacable logique y avait présidé.

http://www.oradour.org/content/histoire-du-centre

Ce projet s’inscrit dans le parcours culturel et citoyen des élèves et fait partie des thématiques que les élèves pourront présenter lors de l’oral du DNB . Pour ceux qui souhaitent plus d’informations, le centre de la mémoire propose une visite virtuelle et une galerie photo très bien documentée http://www.oradour.org/

Les élèves de 3ème 2018-2019 sur les collines d’Oradour

D’autre part des ouvrages sont en prêt au CDI pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur le sujet

Stéréotypes et orientation

Les métiers ont-ils un genre ?

Dans le cadre de leurs parcours avenir et citoyen, les élèves de quatrième participent cette année encore à une séquence sur l’influence des stéréotypes de genre dans l’orientation et le choix des métiers.

De nombreuses études montrent en effet que filles et garçons, à compétences égales, choisissent des filières puis des carrières très stéréotypés, dans le général comme dans le professionnel…

L’orientation des élèves est-elle totalement libre où nos adolescents subissent-t-ils le poids des préjugés et stéréotypes de genre qui régissent encore notre société et qui poussent les filles et les garçons dans certaines directions très formatées ?

Les garçons et la danse ? les filles et le foot…
L’exposition « Femmes et sport au delà des clichés » prêtée par le CDOS ( commité départemental olympique sportif) permet de réfléchir sur la place des filles et des garçons dans le sport et de constater que notre société subit encore fortement les stéréotypes de genre.

C’est pour réfléchir à cela que nos 4ème ont travaillé avec leurs professeurs principaux, la professeur documentaliste et la responsable « Parcours avenir » du collège sur cette thématique. Ils ont également assisté à différents ateliers lors de la matinée du 21 mars et ont pu visionner des courts métrages, visiter une exposition, rencontrer une association…

Alors que les filières scientifiques sont massivement désertées par les filles, les élèves ont découvert, à travers leur rencontre avec les intervenantes de l’association « femmes en sciences » , des parcours professionnels de jeunes chercheuses et universitaires …Un exemple à suivre ? Pour les filles comme pour les garçons 🙂

Pour finir, les élèves devront rédiger une fiche métier sur un métier fortement genré « fille » ou « garçon » afin d’essayer de déconstruire tous les stéréotypes qui peuvent influencer les élèves lors de leurs choix.

Cette séquence s’intègre dans la thématique  » mon orientation » proposée à l’oral du DNB. Tous les documents sont donc à conserver dans le classeur Parcours des élèves.

Lutte contre les discriminations

Association Alifs
(Association du Lien Interculturel Familial et Social)

Tous les élèves de 5èmes visitent cette semaine l’exposition « Voyage au pays de l’humain » installée au CDI.

Cette exposition, prêtée par l’association bordelaise Alifs, fait le point sur les discriminations .

A travers un questionnaire qu’ils devront compléter en s’aidant des différents panneaux d’exposition, les élèves réfléchiront aux notions de discriminations, racisme, stéréotypes, préjugés…avant de retravailler cette thématique avec leur professeur d’histoire en EMC.

Ce projet s’inscrit dans le parcours citoyen des élèves

Exposition Cartooning for peace

Cette semaine et la semaine dernière, tous les élèves de 3° ont pu visiter au CDI l’exposition organisée sur le thème « Le dessin de presse » dans le cadre des Parcours culturel et citoyen. Auparavant, le professeur documentaliste et le professeur de français avaient proposé un diaporama pour revenir sur l’histoire du dessin de presse en France.

Ensuite, chaque élève a choisi un dessin de presse et a rédigé un texte dans lequel il analyse ce dessin.

La séquence sur « Le dessin de presse » peut être présentée à l’oral du brevet. Alors si vous le souhaitez, vous pouvez compléter par des recherches personnelles. Vous trouverez sur le site suivant bien d’autres dessins de presse sur les sujets traités:

Cartoonothèque


Exposition sur la peine de mort dans le monde

Vendredi 11 janvier et lundi 14 janvier, tous les élèves de 3° ont pu visiter au CDI une exposition prêtée par Amnesty International, dans le cadre du travail sur le thème « Débattre sur la peine de mort » proposé pour l’oral du DNB.

Aidés du professeur documentaliste et de leurs professeures de français, ils ont rempli une fiche pour acquérir des connaissances sur le sujet.

Rappel pour les élèves de 3°: cette fiche doit être rangée dans le classeur « Oral du DNB ».